Investissement immobilier

Quel rendement pour un bon investissement en loi PINEL

Vous êtes sur le point d’investir dans la maison a vendre cote basque selon la loi Pinel. Vous vous demandez si c’est la meilleure chose à faire. Quel rendement exigé pour pouvoir affirmé qu’on a fait une bonne affaire ?

Tout d’abord, il est important de maintenir une idée assez claire de la réduction d’impôt en loi Pinel. Ce n’est en aucun cas un objectif en soi. Au contraire, c’est une manière d’atteindre d’autres objectifs encore plus importants : la recherche d’un revenu complémentaire immédiat ou différé et la recherche d’une valorisation du patrimoine. Rappelons que plus la durée de la location est importante, plus la réduction est grande (12% pour 6ans, 18% pour 9ans et 21% pour 12ans). Cette réduction a été mise en place pour compenser une partie de la différence entre acheter un nouveau et un ancien.

Comment calculer le rendement de l’investissement en loi PINEL ?

Afin de confirmer la rentabilité de l’investissement en loi Pinel, il est important de prendre en compte trois facteurs importants. Le premier est la rentabilité locative. Cela implique le rapport entre le loyer et le prix de revient de l’immeuble. Le second point est l’espérance de plus-value. Ainsi, il est préférable de calculer la valeur estimative de l’immobilier dans le futur. Il faut se préparer à une éventuelle baisse des prix. C’est un risque à encourir. Enfin, il convient de prendre en compte des réductions d’impôt. Ces trois facteurs contribuent à la hausse du rendement. Et ce serait bien simple s’il en existait que ces points positifs.

Il convient de tenir compte des aspects négatifs et des charges relatives à l’investissement. Nous pouvons énumérer la recherche de locataire qui peut s’avérer difficile et de l’engagement de frais supplémentaire comme ceux des agences immobilières. Nous pouvons également citer les risques d’impayés ou de retards de paiement de la part du locataire. D’autre charge à concevoir est le prix des entretiens et des remises en état pour que l’immobilier ne perde pas sa valeur. Enfin, ne pas oublier d’intégrer le coût des impôts et taxes liés à la propriété ainsi que les frais de copropriété.

Les publications similaires de "les actus"

  1. 31 Janv. 2018Les droits et lois pour nouveaux propriétaires730 vues
  2. 5 Déc. 2017Quels avantages à acheter du neuf?1539 vues
  3. 15 Nov. 2017Domiciliez votre entreprise pour pas cher avec Digidom877 vues
  4. 14 Avril 2017Où investir ??2380 vues
  5. 11 Avril 2017Trouvez vos locaux sur Paris en les géolocalisant !1275 vues
  6. 21 Fév. 2017Un promoteur de confiance sur la Côte Basque2580 vues
  7. 18 Nov. 2016Une intéressante location sur la côte basque3140 vues
  8. 25 Oct. 2016Calculer votre taux de revenu sur Girardin1837 vues
  9. 23 Sept. 2016Quels sont les démarches pour un EHPAD ?1144 vues
  10. 23 Sept. 2016Les méthodes de financement de travaux de copropriété961 vues
  11. 20 Août 2016Vente d'un bien immobilier dont la propriété est démembrée : à qui revient le prix de vente ?1297 vues
  12. 3 Avril 2016Le programme LMNP ou le meilleur de la gestion immobilière4699 vues
  13. 20 Mars 2016Investir en LMNP en 20161762 vues
  14. 7 Mars 2016Investir dans une résidence sénior et réduire vos impôts1713 vues